Historique de l'association France - Vietnam

Il est important de rappeler pourquoi et comment l'Association France Vietnam a été créée.

L'Association France Vietnam se donne pour but :

- d'accueillir chaque enfant avec toute son histoire, dans le respect de ses origines, sa culture et sa condition.

- d' éduquer chaque enfant, lui apprendre à vivre, à se construire, à se respecter et à respecter les autres.

- de former chaque enfant, en lui assurant une scolarité, un suivi et une orientation professionnelle, pour lui garantir un avenir.

- d'insérer enfin, chaque enfant dans sa future vie active, en l'accompagnant vers une entrée réussie dans la vie d'adulte.

Aujourd'hui, l'Association France Vietnam est composée de plus de 250 adhérents et bienfaiteurs. L'Equipe manageant l'association est composée d'une dizaine de personnes, ayant toutes une activité professionnelle et sure, se sont engagées depuis leur adhésion à apporter leur aide physique, morale dans les actions que mène l'association. Il est rappelé au passage, qu'aucun salaire, ni indemnité d'aucune sorte, n'est rétribué à ce titre, et l'Association France Vietnam peut se prévaloir de cet aspect, tout à fait exceptionnel.

Tous, nous oeuvrons pour un but commun : bien vivre ensemble et faire progresser l'Association France Vietnam à travers ses actions et ses engagements.

L'Association France Vietnam est déterminée à apporter sa « petite pierre » à la construction d'un Monde meilleur, au départ de la France, en assurant l'insertion de personnes en difficulté, elle continue à contribuer à l'œuvre humanitaire en assurant l'achat de riz tout au long de l'année, permettant de nourrir ainsi les élèves de plusieurs écoles tenues par les Religieuses de Notre Dame des Missions.

S'engager dans l'Association France Vietnam, c'est prendre soin des enfants les plus pauvres, ceux qui ont le plus besoin, à un moment ou à un autre, d'une aide extérieure.

Contrairement aux années précédentes, les subventions accordées par les instances institutionnelles, n'ont pas été renouvelées, ce qui a créé un véritable « trou » dans notre trésorerie et entraîné l'abandon de certains projets, seul le financement des écoles au Vietnam a été mené à bien - ce qui est et demeure - un projet initial.

 

» Retour aux articles